Retour page d'accueil

Retour sommaire communiqués

Hommage à Pierre SEEL

Vendredi 31 mars 2006 - Arc de Triomphe PARIS
Cérémonie d'Hommage à Pierre SEEL 

A l'invitation du Comité de "La Flamme sous l'Arc de Triomphe", Les "Oublié(e)s" de la Mémoire , l'Union des anciens combattants d'électricité et gaz de France et la Fédération des internationaux du sport français, raviveront la Flamme du Souvenir - celle de l'espérance dans l'avenir - à l'Arc de Triomphe, ce vendredi 31 mars 2006 à 18h30.
 
A cette occasion, un hommage sera rendu aux femmes et aux hommes déporté/es politique pour motif d'homosexualité par le régime nazi. Et plus particulièrement à Pierre SEEL, seul déporté homosexuel français à avoir témoigné du motif de sa déportation, disparu en novembre 2005 à Toulouse.
 
Nous serons réunis en présence de sa famille, de proches, d'élus des principales tendances politiques et de représentants institutionnels. Un dépôt de gerbe sur la tombe du Soldat Inconnu marquera cet hommage dans un cadre respectueux porté par l'ensemble des participant/es lesbiennes, gays, bi, trans et hétérosexuel/es.
 
Cette cérémonie sera un acte militant fort à nos yeux et aux institutions, elle donnera une reconnaissance officielle à la disparition de Pierre SEEL. Cette reconnaissance était sa quête après l'éveil de son combat, il y a 24 ans avec une lettre ouverte adressé à l'évêque de Strasbourg pour ses attaques homophobes. Pierre était un petit homme, mais seul, il était grand dans son combat. Grâce à son énergie inlassable, il a su susciter une force aux militant/es que nous sommes tout/es pour un combat qui va au delà de la reconnaissance des déporté/es. Il a su incarné une prise de conscience de notre communauté sur notre propre passé tout en nous projetant vers l'avenir.
 
Grâce à lui, nous n'oublierons pas les oublié/es.
 
Cette célébration aura lieu à l'Arc de Triomphe, haut lieu symbolique de notre Histoire, qui porte en son sein la Flamme du Souvenir, rappelant le sacrifice de TOUS ceux qui sont morts sur les champs de batailles et de TOUTES les victimes des guerres. Aujourd'hui cette flamme est celle de l'espérance et de l'avenir pour que perdure la Paix.
 
Le Choeur "Mélo'Men" interprètera, à l'issue de la sonnerie aux morts et la Marseillaise, le "Chant des Marais", hymne européen de la déportation, créé en 1933 dans le camp de concentration nazi de Boergermoor.

Les "Oublié(e)s" de la Mémoire ©
dernière mise à jour :
06 février 2006