Retour page d'accueil

Retour sommaire communiqués

Nous sommes co-signataires de ce

COMMUNIQUE DE PRESSE

Les salles de concerts, tour à tour, annulent la venue d’Admiral T.

Le chanteur de dancehall Admiral T voie sa tournée en France et en Angleterre se réduire. Après l’Exo7 à Rouen, le Bikini à Toulouse refuse la venue d’un chanteur au passé trouble. D’autres salles devraient suivre.

Lors des signatures des engagements avec les directeurs de salles, Admiral T a oublié de rappeler les paroles de certaines chansons appelant explicitement au meurtre des personnes homosexuelles en scandant entre autres : «Les pédés ce sont des cigarettes, brûlez-les juste comme des mégots».

Pendant trois ans de 2001 à 2004, Admiral T a porté dans ces chansons la haine de la différence. Depuis le 26 septembre, une trentaine d’associations et de personnalités alertent les salles et les élus en leurs remémorant ces prises de position. Notre pays a déjà connu une propagande appelant à la haine de l’autre, à des persécutions, à des arrestations et à des exécutions. D’autre pays à ce jour connaissent encore une telle propagande. Pouvons-nous rester silencieux ?

Dans ses communiqués de presse des 11 octobre et 6 décembre 2006, dans son fax adressé à Têtu le 8 décembre 2006, Admiral T n’explique pas ces prises de position. Etre contre la haine, être « opposé à l’homophobie » n’est pas une justification, ni un début de pardon face à des appels au meurtre. Nous pouvons constater que malgré les nombreuses prises de contact par des directeurs de salle et des responsables associatifs auprès de son producteur et de son avocat pour essayer de trouver une issue favorable, Admiral T n’a toujours pas pris conscience de la gravité de ces paroles. En effet, à ce jour, malgré nos demandes aucun ses communiqués de presse ne va dans le sens de la raison. Nous lui avons proposé aussi en signe de bonne volonté de s’engager dans la lutte contre l’homophobie par tout geste à sa convenance. Proposition restée vaine.

Nous regrettons les pressions que subissent les salles face à une possibilité de procédure judiciaire pour cassure de contrat. Mais nous nous réjouissons que des directeurs de salles, face à un aspect purement économique, mettent en avant les valeurs de respect et d’humanité.

Tant que la situation n’évoluera pas favorablement pour tout le monde, nous resterons vigilant sur la carrière d’Admiral T.



Contact presse :
Pour les Oublié(e)s de la Mémoire, Hervé Hirigoyen – hervehirigoyen@hotmail.com - 06 18 06 03 56
Pour Tjenbé Rèd, David Auerbach Chiffrin – contact@tjenbered.fr - 06 10 55 63 60

Pièce jointe et lien :
- Chansons d’Admiral T traduite
- Voir les communiqués de presse d’Admiral T : http://admiralt-lesite.artistes.universalmusic.fr/


Cosignataires du communiqué de presse :
Tjenbé Rèd (Mouvement civique pour l'action & la réflexion sur les questions noires, métisses & LGBT en France ultramarine & hexagonale), Les «Oublié(e)s» de la Mémoire (association civile homosexuelle du devoir de mémoire), Jules et Julies (Toulouse), Trans-Aide Midi-Pyrénées, Arc en Ciel Toulouse, ORCS (Organisation Régionale Contre le Sida), Académie gay et lesbienne, Collectif Comme ça ! (Rouen), Conservatoire des archives et des mémoires LGBT, Les Enfants terribles (Caen), Fédération française des Centres LGBT (anciennement Inter Centres LGBT), GayKitschCamp, SNEG (Syndicat national des entreprises gaies), l'Autre Cercle Midi-Pyrénées, Flag ! (Policiers gay et lesbiens), commission nationale LGBT des Verts, Couleurs gaies (centre LGBT Metz), Lesbian & Gay Pride de Marseille.

Personnes cosignataires du communiqué de presse :
Maryam Youssefi - Comité de défense des libertés (Iran), Evelyne Rochedereux (présidente de CIBEL - Compagnies des insoumises baladines enthousiastes et lesbiennes), Monique Hénon (professeur retraitée (Guadeloupe, Baie-Mahault), Monseigneur Jacques Gaillot (Evêque de Parténia), Nicole Fernandez Ferrer (membre du CASdb – Centre audiovisuel Simone de Beauvoir), Wilfried Chomont, Roberto Caroli.


Toutes ces signatures ont été apportées par courriel électronique.

Le


Les "Oublié(e)s" de la Mémoire ©
dernière mise à jour : 03 novembre 2007