Retour page d'accueil

Retour sommaire communiqués

Hommage aux victimes de l’homophobie dans l’Histoire : Samedi 17 mai 2008

Affiche_cerem17mai08.jpg (457244 octets)Organisée par l’association Les « Oublié(e)s » de la Mémoire,  sous le patronage de Mme Roselyne BACHELOT, Ministre de la Santé, de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative, une cérémonie rendra hommage aux victimes de l’homophobie dans l’Histoire, à l’occasion de la Journée Internationale contre l’homophobie, samedi 17 mai 2008, à 11h au Mémorial des Martyrs de la Déportation (Square Ile-de-France – Ile de la Cité - Paris 4ème).

A cette occasion des hautes personnalités nationales et parisiennes ont été invitées : institutionnelles, politiques, de la mémoire et du monde LGBT ( lesbien, gai, bi et trans).

Lors de cette cérémonie, des gerbes de fleurs seront déposées dans la Crypte du Mémorial, par les plus hautes personnalités : les représentants de Roselyne Bachelot, du secrétaire d'État à la Défense et des Anciens Combattants, Jean-Marie Bockel, et du Maire de Paris, Bertrand Delanoë ; ainsi les représentants associatifs LGBT (ALGOBiCause - Comin-G - Comité IDAHODavid & Jonathan - Flag ! - Gare !GayLib - Homobus - La Nef des Fiertés - SOS HomophobieTjenbé Rèd ! et Les «Oublié(e)s» de la Mémoire).

Cette célébration sera ponctuée de discours prononcés par les représentants des associations LGBT : Les «Oublié(e)s» de la Mémoire, SOS Homophobie et le Comité IDAHO. Les institutionnels présents auront la possibilité de prendre la parole à cette occasion.

Cet événement est l’occasion de rappeler que l’homosexualité n’est pas une maladie. Par contre l’homophobie peut rendre malade. L’homophobie est encore une discrimination qui n’est pas considérée aussi gravement que les autres. Malgré la modification de la loi de 1881, sanctionnant les injures homophobes, certains se sentent le droit de continuer à proférer des propos discriminatoires envers les homosexuels. Et nous pouvons aujourd’hui constater que l’homophobie tue toujours en France et de part le Monde.

A la veille de la présidence de l’Union européenne, nous demandons, de la part du Chef de l’Etat et du Gouvernement français, une reconnaissance officielle de la Journée Internationale contre l’homophobie.

NOTA : Pour assister à cette cérémonie, un carton d’invitation est absolument indispensable ; disponible au Centre Lesbien, Gai, Bi et Trans de Paris et Ile-de-France (63, rue Beaubourg Paris 3°), ainsi que dans les Librairies Blue Book Paris (61, rue Quincampoix Paris 4°) et Les Mots à la Bouche (6, rue Ste Croix de la Bretonnerie Paris 4°).


Les "Oublié(e)s" de la Mémoire ©
dernière mise à jour :
15 mai 2008