Retour page d'accueil

Retour sommaire communiqués

 

 

 

Cérémonies
auxquelles Les "Oublié-e-s" de la Mémoire participeront
(liste non exhaustif et sujet à modifications) :

Samedi 16 juillet 2011

Paris (3ème)
11h - Cérémonie - rassemblement au 14, rue de Bretagne
Fossoy (02)
18h30 - Cérémonie à la Stèle commémorative


Dimanche 17 juillet 2011

Paris (15ème)
10h - Monument commémoratif de la rafle du Vel’d’Hiv
Quai de Grenelle - Place des martyrs Juifs du Vel’d’Hiv’
Métro Bir Hakeim, sur invitation

Drancy (93)
11h - Mémorial de la déportation de Drancy
Cité de la Muette - 15, rue Arthur Fontaine

Nancy (54)

10h - Place Alexandre Le Grand

Plusieurs rencontres au programme du Mémorial de la Shoah

Actualités

COMMUNIQUE

Commémorations de la rafle du Vél’ d’hiv’ 2011

Dans le cadre de la Journée nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l’État français et d’hommage aux Justes de France, une cérémonie nationale se tiendra dimanche 17 juillet 2011, à 10h au monument commémoratif de la rafle du Vél’ d’hiv’ à Paris. D’autres commémorations seront également organisées partout en France.


Rappel Historique :

 

La rafle du Vel d'Hiv. (juillet 1942) : Le symbole de la politique raciste et antisémite du régime de Vichy

Les 16 et 17 juillet 1942, 1129 hommes, 2916 femmes et 4115 enfants ont été arrêtés par la police française et enfermés dans l’enceinte sportive du Vélodrome d’hiver.

Simultanément 1989 hommes et 3003 femmes, couples sans enfants et célibataires, étaient arrêtés et enfermés dans le camp de Drancy.

Dans les camps de Beaune-la-Rolande et Pithiviers, les enfants en bas-âge - environ 3000 - ont été brutalement séparés de leurs parents qui furent déportés les premiers. Les enfants furent transférés à Drancy et déportés entre le 17 et 31 août 1942.

La quasi-totalité des 13 152 raflés furent déportés.

 

 

 

Plus d'informations sur cette journée commémorative :

- Discours de Jacques Chirac prononcé en 1995 lors de la cérémonie commémorant la rafle des 16 et 17 juillet 1942.
Allocution au cours de laquelle le Président de la République a reconnu officiellement la responsabilité de la France dans la déportation des Juifs.

- Page consacrée à la Journée Nationale à la Mémoire des Victimes des Crimes Racistes et Antisémites de l'Etat Français et d'Hommage aux "Justes" de France, sur le site Chemins de Mémoire

- Brochure écrite par Adam Rayski et éditée par la Mairie de Paris à l’occasion du 60ème anniversaire de la rafle du Vél’ d’Hiv’. (pdf, 43 p.)

- Notre communiqué-reportage sur les commémorations le 18 juillet 2010

 

 


Les "Oublié(e)s" de la Mémoire © - publié le : 12 juillet 2011