Retour page d'accueil

Retour sommaire communiqués

 

 

 

Actualités

NOTRE RÉACTION

Déclarations répréhensibles d'Élisabeth Lévy

Auteure d’un récent ouvrage intitulé La Gauche contre le réel, Elisabeth Lévy a affirmé ce matin, 26 mai 2012, lors de l’émission Répliques d’Alain Finkielkraut sur France Culture, entre autres choses :

 

Le lobby homosexuel a entretenu cette croyance que cette déportation [celle des homosexuels en France] avait existé.

 

Se référant peu après à Serge Klarsfeld qui déclarait qu’elle n’avait pas eu lieu, elle poursuit :

 

…quelque chose qui est faux, qui est une erreur historique, un mensonge historique, tout simplement parce que dans notre société tout le monde veut être victime – est devenu une vérité. Et ça, ça me fait peur !

 

 

Certes, la déportation de Français pour motif d’homosexualité a longtemps été maintenue présente dans les esprits par les militants, notamment Jean Le Bitoux, avant que des études sérieuses n’établissent la réalité des chiffres, souvent en-deçà de ce qui avait été initialement annoncé.

Parler d’un prétendu « lobby homosexuel » relève cependant bien d’une obsession de certaines personnalités très à droite. Est-il besoin de rappeler les propos de M. Vanneste auxquels ceux d’Elisabeth Lévy se font écho ?

 

Une fois encore : la déportation de Français pour homosexualité est un fait historique avéré, même s’il ne concerne qu’un faible nombre d’individus (les derniers comptages faisant état de 15 déportés dans les camps de concentration + plusieurs dizaines de personnes internées en prisons ou camps pour ce motif et considérées comme « déportés politiques » par le législateur français).

 

Prenant la forme d’une répression ciblée, cette déportation n’est pas comparable aux rafles massives et à la persécution systématique dont furent victimes les populations juives.

Pour autant, les termes employés par cette dame qui parle « d’erreur historique, de mensonge historique » sont impropres, insultants et négationnistes !

Nous déplorons les propos d’Élisabeth Lévy, lui en laissant la responsabilité, et lui suggérons de s’informer sérieusement sur le sujet plutôt  que de véhiculer des préjugés et autres contre-vérités historiques. Pour la paraphraser : Les experts autoproclamés, ce sont ceux-là qui nous font peur !

 

 

Voir aussi :

"La déportation pour homosexualité en quelques questions et réponses"

 

notre brochure : La déportation pour motif d'homosexualité



Les "Oublié(e)s" de la Mémoire © - publiée le 26 mai 2012