Retour page d'accueil

Retour sommaire communiqués

 

 

 

Actualités

COMMUNIQUE DE PRESSE

Les « Oublié.e.s » de la Mémoire se souviennent…
Hommage à Rudolf Brazda 
1913-2011

Le 3 août 2016 marque le cinquième anniversaire de la disparition de Rudolf Brazda dernier survivant des déportés stigmatisés pour homosexualité et dernier témoin majeur de la déportation.

Longtemps resté discret sur son passé, Rudolf Brazda avait choisi en 2008 de porter publiquement son parcours de vie singulier, impacté avec la répression de l’homosexualité par le régime nazi. Malgré son grand âge et sa réticence naturelle à se mettre en avant, il n’avait eu de cesse de répondre par le témoignage aux nombreuses sollicitations en France et en République Fédérale d’Allemagne notamment.

Sa vie peu commune a été documentée par divers reportages (radio, TV, en ligne Yagg : https://www.youtube.com/watch?v=9yPLoH3qyvQ) ainsi qu’une biographie « Itinéraire d’un triangle rose » écrit par Jean-Luc Schwab, actuel dépositaire du fonds Rudolf Brazda.

L’implication active de Rudolf Brazda pour la transmission de la mémoire de la Déportation a été récompensée par l’attribution de la médaille d’or des villes de Toulouse, Nancy et Puteaux et par la remise de la croix de la Légion d’honneur en 2011 par Madame Marie-Jo Chombart de Lawe, présidente de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation, ce trois mois seulement avant son décès.

Notre Association mémorielle honore en ce 3 août 2016 la mémoire de Rudolf Brazda : le déporté pour motif d’homosexualité survivant à la barbarie nazie du camp de concentration de Buchenwald et à son ancien membre Témoin de l’Histoire.

Dans un monde en ébullition et dans une France meurtrie par le retour de la barbarie, notre Association mémorielle poursuit le nécessaire travail de mémoire avec au cœur la bonne humeur malgré les épreuves de Rudolf et son humilité exemplaire ! 


 

 

 


Les "Oublié-e-s" de la Mémoire © - publié le : 03 août 2016