Retour page d'accueil

Retour sommaire reportages

 

REPORTAGES

Samedi 15 mai 2010 : Inauguration à Mulhouse de la première plaque de France rendant hommage aux victimes de la Déportation pour motif d'homosexualité

Jean-Marie Bockel, Secrétaire d'État, et Les "Oublié(e)s de la Mémoire ont officiellement dévoilé, une plaque dédiée à la mémoire de Pierre Seel et des autres Mulhousiens anonymes arrêtés et déportés pour motif d'homosexualité : une première nationale pour les victimes homosexuelles de la barbarie nazie.

Merci pour votre soutien qui nous a permis de concrétiser ce projet commémorant les Déportés pour homosexualité. Liste des donateurs et de nos partenaires



[cliquer sur l'image]


LIVRE D'OR - Extraits
[cliquer sur les images]

dedicace_jean-marie-bockel.jpg (924214 octets)

Pour "les oubliés de la mémoire", en reconnaissance de leur combat inlassable, pacifique, et si utile au regard de "l'oubli" et des valeurs qui nous unissent et en mémoire de notre concitoyen Pierre Seel,
Jean-Marie Bockel
Secrétaire d'Etat à la Justice et Maire de Mulhouse

dedicace_bertrand-seel.jpg (925658 octets)

En souvenir de cette journée mémorielle. De la mémoire - Et à la mémoire de Pierre Seel et tous les déportés pour homosexualité.
Plus jamais cela !

Bertrand Seel
Neveu de Pierre Seel

dedicace_gerard-seel.jpg (826729 octets)

Merci à tous pour cette cérémonie en l'honneur de mon Parrain, qui a bien souffert dans sa vie.
Son filleul,

Gérard Pierre Seel

dedicace_henri-metzger.jpg (680157 octets)

Nous sommes heureux d'être présents aujourd'hui - la mémoire de ce qui fut ... doit être un outil pour prévenir les égarements de demain.
Solidarité...

Henri Metzger
Vice-président de la Communauté Israélite de Mulhouse

dedicace_rudolf-brazda.jpg (467410 octets)

Merci, merci beaucoup pour l'invitation au souvenir de nous autres homos.
Rudolf Brazda

dedicaces_allemands.jpg (1070325 octets)

La Délégation Allemande

Ce fut un hommage très émouvant et digne à Pierre Seel dont je me sens très proche à cet instant. Merci.
une personne de Lörrach (Allemagne)

Une cérémonie impressionnante nécessaire depuis longtemps.

Merci pour l'invitation.
Dirk Stefan Becker
pour le bureau de la 
Rosa Hilfe Freiburg (Allemagne)

 


 

REVUE DE PRESSE

Reportages vidéos en ligne :

Reportage réalisé par l'association LGBT allemande Rosa-Hilfe Freiburg e.V.
sur www.youtube.com

JT 19-20 France3 national (16 mai 2010) et JT Télématin France2 (17 mai 2010)
sur www.2424actu.fr

Articles presse écrite et Internet :

D.N.A. (Les Dernières Nouvelles d'Alsace)
     Édition journal du 21 mai 2010

L'ALSACE
    
Édition journal du 16 mai 2010
 

GAYCLIC
    
Article internet

Plaquette souvenir offerte au public et réalisée grâce au soutien de la Fondation Pierre Bergé - Yves Saint-Laurent [à télécharger format pdf]

 

 

Programme du concert donné au Temple St-Etienne [à télécharger format pdf]

 

 


Les événements commémoratifs ont débuté à 14 heures 30, au cinéma "Le Palace" par la projection du film documentaire "Paragraphe 175" (1999), dans lequel des déportés pour homosexualité, dont Pierre Seel, ont apporté leur témoignage.

20100515_cinema_§175_rudolf-brazda&henri-metzger_DR_photo_gerard_bohrer.jpg (310189 octets) Aux côtés de notre délégation venue de Paris, on notait dans l'assistance d'environ 80 personnes la présence de : 
- M. Rudolf Brazda, dernier survivant connu des déportés pour homosexualité ;
- M. Henri Metzger, Vice-président de la Communauté israélite de Mulhouse ;
- M. Gérard Seel, neveu de Pierre, et son épouse ;
ainsi que plusieurs représentants d'associations identitaires nationales et locales :
- M. Patrick Sanguinetti, co-président national de l'association David & Jonathan ;
- M. Ping François, Président de FLAG ! ;
- M. Mathieu Chaimbault, Vice-président du Mémorial de la Déportation Homosexuelle ;
- Mme Sophie Blondeel, vice-présidente d'Autre Regard ;
- M. Gérard Schreiber, responsable du groupe local David & Jonathan Mulhouse.

La journée s'est poursuivie par l'événement phare de ce samedi: la cérémonie de dévoilement de la plaque commémorative.
Aux personnes pré-citées se sont rajoutées d'autres représentants du monde associatif, M. Bertrand Seel (autre neveu de Pierre), ainsi que M. Jean-Marie Bockel, Secrétaire d'État à la Justice, Madame Michèle Striffler, Députée européenne, M. Louis Le Franc, Sous-préfet de Mulhouse, représentant le Gouvernement, M. Jean Rottner, 1er Adjoint, M. Thierry Nicolas, Adjoint au Maire délégué au Devoir de Mémoire, de même que les adjoints à la Culture et à la Lutte contre les Discriminations, entre autres.

20100515_discours_j-l_schwab_DR_photo_j-m_ridet.JPG (190885 octets) Après un discours de présentation par Jean-Luc Schwab, Délégué de Mulhouse - Alsace de notre association, M. Hervé Hirigoyen, Délégué de Toulouse Midi-Pyrénées a lu un message de soutien envoyé par les enfants de Pierre :
Nous regrettons de ne pouvoir être présents à Mulhouse ce samedi 15 mai. Nous tenons cependant à remercier toutes celles et tous ceux qui œuvrent pour la reconnaissance publique de la déportation homosexuelle. Que la commémoration d'aujourd'hui poursuive ce juste combat auquel tenait tant notre père.
                                                             Agnès, Antoine et Denis Seel.

Monsieur Jean-Marie Bockel, Secrétaire d'État à la Justice et ancien maire de Mulhouse, a ensuite pris la parole, saluant d'emblée le symbole de la présence du sous-préfet de Mulhouse en tenue et la forte présence de conseillers municipaux, d'adjoints au maire dont M. Rottner, maire par intérim, des conseillers généraux ainsi que d'une eurodéputée. Cette présence démontrait ainsi que la ville de Mulhouse entendait donner toute la solennité qui s'imposait à cette occasion. 
La solution retenue pour le lieu d'apposition de cette plaque mémorielle avait pris du temps mais elle était la plus adaptée, reflétant l'aspect historique de l'endroi.

20100515_inauguration_plaque_mulhouse_DR_photo_ville_04.JPG (619506 octets)Le secrétaire d'État a ensuite rappelé le dialogue constructif qui s'était instauré avec notre association sur les questions de mémoire, notamment pour ce qui est de nos demandes concernant le site de l'ancien camp de concentration de Natzweiler-Struthof.
Il a réitéré que la déportation avait touché la communauté juive, les "politiques", et d'autres catégories, dont les homosexuels, et que cette tragédie était une réalité historique.

Le dévoilement de cette plaque était une manière d'interpeller. Il fallait dire les choses, les montrer et que cela passait par l'hommage à une personne, défenseur de la reconnaissance de sa déportation. Au vu de la foule présente, il ne faisait pas de doute que l'engagement de Pierre Seel avait été suivi d'effets. Jean-Marie Bockel a conclu son allocution par ces paroles :

Aujourd'hui nous sommes là pour rendre hommage à sa mémoire, celles des autres comme lui, et à son combat. La démarche mémorielle ne divise pas. La démarche mémorielle à travers la reconnaissance du drame particulier de chacun, de tous ceux qui ont été visés, au contraire rassemble, réunit. Réunit non seulement ces victimes, ceux qui les ont connues, ceux qui veulent porter leur mémoire. Elle réunit l'ensemble de la communauté nationale autour de valeurs de la République, de valeurs de respect de l'autre. Et ce dévoilement de plaque signifie tout cela [...]
Nous faisons œuvre de mémoire, mais également œuvre de justice, sans oublier non plus la personne de Pierre Seel.

20100515_lecture_texte_plaque_DR_photo_gerard_bohrer.jpg (297236 octets)Après le Chant des Marais, il a été procédé au dévoilement de la plaque par MM. Jean-Marie Bockel, Rudolf Brazda, Gérard et Bertrand Seel ainsi que Philippe Couillet, Président des "Oublié(e)s" de la Mémoire. Ce dernier a lu le texte de la plaque en mentionnant par leur prénom les autres Mulhousiens poursuivis pour homosexualité durant la période nazie : Jacques, Adolphe, Georges et Henri et Charles.

Après un dépôt de gerbe suivi d'une minute de silence, la cérémonie s'est conclue par la Marseillaise, interprétée par le Chœur Pélicanto.

20100515_signature_livre_d_or_jm_bockel_DR_photo_j-m_ridet.JPG (185402 octets) Le Ministre a ensuite salué nos fidèles porte-drapeaux, Denis Erhart et Maxence Aulas, et procédé à la signature du Livre d'Or avant de prendre congé pour répondre à d'autres engagements.

L'assistance a été conviée à un vin d'honneur servi à la Salle des Colonnes, derrière l'Hôtel de Ville, à quelques pas seulement du lieu où Pierre Seel avait fait la déclaration du vol de sa montre...

Le vin d'honneur fut l'occasion pour le représentant de l'association LGBT allemande Rosa-Hilfe Freiburg e.V., M. Dirk Stefan Becker de prononcer un discours.

20100515_discours_hdv_DR_photo_gerard_bohrer.jpg (286884 octets) L'invitation d'une association allemande, qui soutient par ailleurs des projets mémoriels de ce type dans sa ville de Fribourg, répondait au souhait de rajouter une dimension européenne à cet événement, tout en mettant l'accent sur la réconciliation entre la France et l'Allemagne.
Était également présent dans la délégation allemande, forte d'une quinzaine de personnes, M. Walter Krögner, Conseiller municipal de Fribourg et député au parlement régional du Land de Baden-Württemberg.

Puis, Philippe Couillet, Président des "Oublié(e)s" de la Mémoire a pris la parole (allocution) en rappelant notamment les derniers propos publics prononcés par Pierre Seel en avril 2003.
Alors qu'il parlait de son ami Jo, dévoré par les chiens allemands sous ses yeux dans le camp de Schirmeck, Pierre Seel s’exprimait ainsi :
« C’est comme si je faisais un deuil, je pense à lui et j’ai l’impression qu’il me dit : "Dis le - dis le ce qu’on nous a fait". Je veux persévérer. Je veux avant de mourir, je veux une loi comme quoi les homosexuels sont reconnus comme des déportés, c’est simple…».
Et notre association de lui répondre :
« [...] Nous n’avons pas écrit une loi, mais nous avons écrit dans la pierre, la
mémoire de Pierre Seel ainsi que celles des autres mulhousiens anonymes arrêtés et déportés pour homosexualité».

La journée s'est poursuivie au Jet 7 Bar avec une séance de signature de la biographie du dernier survivant probable déporté pour homosexualité : "Rudolf Brazda - Itinéraire d'un Triangle rose".

20100515_concert_pelicanto_DR_photo_gerard_bohrer.jpg (348599 octets)Elle s'est conclue au temple Saint-Étienne sur une note plus légère avec la prestation bien enlevée de chansons de variété par le chœur Pélicanto de Strasbourg. Nous avons été très touchés par les paroles de bienvenue du pasteur Roland Kauffmann qui a rappelé que la hiérarchisation dans les catégories de victimes de la déportation n'avait pas de sens. Ce fut aussi l'occasion pour lui d'affirmer la solidarité de l'église réformée avec les personnes qui luttent pour un monde dans lequel l'égalité des droits et le respect sont valables pour toutes les personnes, indépendamment de leur sexualité.

-=-=-=-=-

Pour les personnes restées sur place, un brunch fut organisé le dimanche 16 mai. En début d'après-midi, il était suivi d'une promenade dans le centre de Mulhouse "sur les pas de Pierre Seel". Il s'agissait d'une découverte des différents lieux marquants dans la vie de celui qui nous a quittés il y a presque cinq ans et à qui nous tenions à rendre un hommage dans la ville où sa vie bascula, en raison de la répression de l'homosexualité par le régime nazi.

-=-=-=-=-

Nos remerciements vont en particulier aux personnes et associations suivantes :
- M. Yann Marie, directeur du cinéma Palace ;
- M. Jean-Luc Fischer, directeur du Théâtre municipal ;
- MM. Thierry Nicolas, Adjoint au Maire délégué à la Mémoire, Éric Delorme ainsi que les services techniques de la Ville de Mulhouse ;
- MM. le Pasteur Roland Kauffmann et Emmanuel Hans ;
- M. Antoine Pham et tout le Chœur Pélicanto ;
- Manu Ortega ainsi que tout le personnel des Établissements Jet7 ;
- les membres des associations locales Autre Regard, David & Jonathan et Aides pour leur implication ;
- les généreux donateurs qui ont permis le financement de cette journée, ainsi que tous les membres de l'association Les "Oublié(e)s" de la Mémoire pour le temps et l'effort qu'ils consacrent à concrétiser ses projets.


Les "Oublié(e)s" de la Mémoire © - dernière mise à jour : 27 mai 2010