Retour page d'accueil

Retour sommaire reportages

 

 

 

Reportage

Journée mémorielle le 29 novembre 2010 à Nancy.

En partenariat avec l’association des Amis de la Fondation de la Mémoire de la Déportation - délégation territoriale de Meurthe-et-Moselle (AFMD54), le Conseil Général de Meurthe-et-Moselle et la Ville de Nancy, les Oublié(e)s de la Mémoire avaient donné rendez-vous au grand public et aux associations LGBT de Lorraine pour un événement mémoriel.

À cette occasion, Rudolf Brazda, ancien déporté pour motif d’homosexualité au camp de Buchenwald et membre d’honneur de notre association, nous avait gratifiés de sa présence, en faisant le déplacement d'Alsace.

 

En début d’après-midi, c'est sous la neige, qu'Alain Debrus, notre vice-président, et Denis Erhart, notre trésorier (et lui-même lorrain d’ origine), ont accueilli Madame Lucienne Redercher, adjointe au Maire de Nancy, M. Franck Porterat, chargé de mission mémoire à la ville de Nancy, M. Pierre Baumann, conseiller général, les associations LGBT Equinoxe Nancy Lorraine, L’ Autre Cercle et Alter Egaux, ainsi que les autres personnes présentes le long du canal de la Marne au Rhin, à la stèle qui rappelle Jean-Pierre Humblot.

DE 2010-11-29 01.jpg (402805 octets)Après avoir lu le texte honorant la mémoire de cette victime d’un crime homophobe en 2003 sur ce même lieu, chacun a pu déposer un œillet rose en signe du souvenir et respecté 5 minutes de silence.

 

 

Stèle souvenir à Jean-Pierre Humblot - DR Denis Erhart

 

 

 

 

AD 2010-11-29 02.jpg (214963 octets)A 18 heures, rejoints dans l’ancien hôpital militaire et actuel hôtel du département par Rudolf Brazda et Jean-Luc Schwab, notre secrétaire et délégué en Alsace, nous inaugurions l’exposition « Se souvenir pour refuser l’oubli » en présence de MM. Mathieu Klein, vice-président du Conseil Général de Meurthe-et-Moselle, Claude Blaque, conseiller général du canton de Tomblaine, Mme Lucienne Redercher ainsi que M. Lamaï Becher de l’ AFMD 54.

 

Discours de Mathieu Klein - DR Alain Debrus

 

Après le discours d’accueil du Vice-Président du Conseil Général et les précisions historiques de M. Becher,  Denis Erhart a pris la parole. Il a tout d'abord excusé l'absence du président Philippe Couillet avant de rappeler la vérité historique de la déportation des triangles roses et noirs et de remercier notamment le travail actif des associations Equinoxe Nancy Lorraine et trans-Aide pour la visibilité de cette mémoire dans les cérémonies officielles. Il n'a pas non plus manqué de souligner le soutien des élus départementaux et la médiation de M. le Maire de Nancy auprès de la préfecture de Meurthe-et-Moselle dans ce processus.

photo denis 305.jpg (277416 octets)Il a également rappelé le drame de Jean-Pierre Humblot - et la profanation répétée de la stèle du souvenir. Notre association avait exprimé son indignation face à cet acte de négation et reste vigilante quant au suivi de l’enquête en cours.

L'assistance, dans laquelle on notait également la présence à nos côtés de M. Marchal président de la Fédération nationale des porte-drapeaux de France ainsi que d’historiens travaillant avec l’ AFMD 54, a ensuite pu échanger plus longuement pendant le vin d’honneur.

 

 

 

 

 

AD 2010-11-29 06.jpg (327344 octets)A 20 heures, notre groupe était reçu à l'hôtel de ville, Place Stanislas, par M. Hervé Divet, Chef de Cabinet du maire de Nancy. L'invitation de la municipalité de Nancy faisait suite à la présence d'une délégation de la ville lors des cérémonies du 25 septembre dernier à l'ancien camp de concentration du Struthof .

M. André Rossinot, ancien ministre et maire de Nancy, nous accueillait dans les salons d’honneur de l’hôtel de ville. Après son allocuation, il a procédé à un geste républicain fort et émouvant en remettant à Rudolf Brazda la médaille d’or de la ville de Nancy.

2010-11-29_medaille-recto.jpg (58865 octets) 2010-11-29_medaille-verso.jpg (68883 octets) Médaille d'Or de la Ville de Nancy remise à Rudolf Brazda - DR Jean-Luc Schwab

AD 2010-11-29 07.jpg (580634 octets)Après les présentations de l'association par Alain Debrus, notre vice-président, et de notre drapeau historique par Denis Erhart, une centaine de personnes ont pu assister à la projection du documentaire-témoignage Paragraphe 175. On remarquait une forte présence des associations LGBT (incluant les deux dernières nées à Nancy : Virages et le Nouveau Phare) ainsi que la présence de M. René Bourgeois, maire de Varangéville, commune qui avait proposé notre exposition à ses concitoyens en avril dernier.

La soirée s'est conclue par un vin d’honneur dînatoire et la dédicace de la biographie de Rudolf Brazda.

 

La manifestation a trouvé un écho médiatique dans l'Est Républicain, le 12/13 de France 3 Lorraine du 30 novembre, et sera couverte dans une future émission de radio animée par

Daniel Conrad, journaliste indépendant sur la radio locale alternative RCN.

Cette journée mémorielle a renforcé la dynamique impulsée en Lorraine par les Oublié(e)s de la Mémoire avec le tissu associatif LGBT et le monde de la Mémoire. Elle est le prélude à la création d’une délégation dans cette région, marquée par les conflits du XXè siécle, et dont sont issus des déportés pour motif d'homosexualité.

 

Article du 30 novembre 2010 dans le journal l'Est Républicain, édition de Nancy [à télécharger]

 

une site Nancy.png (447935 octets) Détail de la présentation de l'évènement sur le site de la Ville de Nancy

 

Présentation de l'exposition sur le site du Conseil de Meurthe-et-Moselle


Les "Oublié(e)s" de la Mémoire © - dernière mise à jour : 26 décembre 2010